Quentin au Tibet

Publié le par PetitLu

Je n'ai passé qu'une nuit à Lijiang puis je suis parti pour les Gorges du Saut du Tigre. Un bon parcours de rando parsemé d'informations faciles à comprendre pour indiquer la route aux étrangers.


Au programmes des sentiers sinueux au bord du Changjiang (ou Yangzi), premier fleuve de Chine en longueur et deuxième mondial après le Nil.


D'après la légende (et d'après le Routard), un tigre aurait voulut échapper à des chasseurs et aurait sauté le Changjiang d'un seul bond. Là où ça ne concorde pas, c'est que le tigre aurait fait un bond de trente mètres au minimum.


Les décors étaient complètement dingues.



Les montagnes en face culminent a plus de 5000 mètres, plus haut que le Mont Blanc et juste en face de moi. La petite fleur devant c'est pour faire encore plus idyllique.


Là c'est où j'ai dormi, peinard non ?



Je vous présente la cascade Ushuaia Nature, j'ai pas osé prendre ma douche quand j'ai vu les centaines de mètres de chute libre et la puissance de la cascade. Comme vous l'imaginez l'eau coule verticalement mais j'ai du prendre la photo en diagonale pour en avoir le plus grand morceau possible dans l'objectif.


Et puis après cette nuit dans la montagne, je me suis rendu compte que je n'était qu'à quelques kilomètres de Shangri La. Alors autant faire une paire de c... une pierre deux coups. Et hop je file à Zhongdian, appelée aussi Shangri La pour une journée... sans linge de rechange, la merde !

Pour la culture, Shangri La est apparue pour la première fois dans un reportage en 1930, ensuite quelques a écrit une chanson dessus, puis un autre a écrit un livre et on en a même fait un film. Mais personne ne savait exactement où ça se trouvait. Le reportage ne parlait que de la région et pas d'une ville en particulier. Puis en 1997, il a été décidé par une quelconque agence de voyage que Zhongdian était Shangri La.


Il faut bien le dire, c'est le Tibet, c'est une ville aussi haute que Lhassa, on sent directement qu'on manque d'oxygène. C'était vraiment incroyable, tout est là, les petites maisons tibétaines entourées de drapeaux à prière, les moines et les troupeaux de yaks.


Sympa les maisons.


Les moines comptent leurs thunes.


Et voila les grosses vaches. C'est impressionnant de passer au milieu du troupeau. En haute altitude ça bouffe seulement de la mousse sur les pierres. Vu le poids ça se contente de peu quand même.


Les tibétaines au marché aux champignons.

Publié dans Voyages en Chine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article